Abarenbo Honey est un manga yaoi sorti cet été en France. Ecrit et illustré par, une fois n'est pas coutume, un homme: Kevin Tobidase.

 

C'est un omegaverse et ça, ça fait plaisir!

On ne peut pas dire qu'on ai énormément de choix si l'on veut acheter un manga omegaverse en France. On peut en lire plein sur internet et tant mieux, mais si on en veut pour sa collection, ça se corse un peu. Donc rien que pour ça, ce manga a toute ma sympathie ^^

 

43828949_10204842271173173_7903336369827610624_n

 

Le résumé officiel:

 

Champion de baston et un peu crétin sur les bords, Kuma vit tranquillement sa petite vie de délinquant. Suite à un différend avec Hachi, héritier d'un clan de yakuza, Kuma est bien décidé à lui régler son compte... jusqu'à ce que ses toutes premières chaleurs d'Oméga ne viennent lui mettre des bâtons dans les roues! Son corps devient brûlant, sa tête se vide, puis, une douleur inconnue le submerge entre les jambes. Complètement démuni face à son plus grand rival, le jeune homme est loin de se douter du destin qui l'attend!

 

Aussi agressifs et fougueux en sexe qu'en baston, l'amour est pour eux un véritable combat!

 

 

Kuma est un jeune oméga qui n'a toujours pas eu ses chaleurs alors que tous les omégas de son âge les ont déjà eu depuis bien longtemps. Il pense donc qu'il ne les aura jamais et il râle lorsque sa mère l'oblige à emmener partout ses injections. Kuma a deux passions dans la vie: se battre et les ours en peluche.

La petite terreur est capable d'abattre à lui seul toute une bande de loubards mais il prend des happy meal au fast food pour avoir les jouets nounours.

Il est comme ça Kuma, un dur au coeur tendre.

 

Hachi est un alpha, fils unique d'un chef de clan yakuza influent. Il est également lycéen mais dans un établissement différent de Kuma. Lui aussi est un bagarreur acharné et imbattable. Pourtant, il est comme Kuma et adore les ours en peluche. Il va lui aussi au fast food pour le menu happy meal et son cadeau kawai.

Compte tenu de son rang, il est craint et admiré de tous mais aimé par personne pour ce qu'il est vraiment. Personne jusqu'à l'arrivée de Kuma dans sa vie.

 

Un jour, nos deux têtes brûlées s'affrontent sur un terrain isolé. Malheureusement pour Kuma, ses chaleurs déboulent sans crier gare et il n'a pas le temps d'arriver à son sac pour prendre ses médicaments. Hachi ne peut résister à Kuma et arrive ce qui devait: ils s'accouplent.

 

 

Ils vont tomber amoureux fous mais le bras droit du chef de clan Hachi, Mitsuro, s'interpose à cette union et va tout mettre en oeuvre pour séparer les deux amoureux.

 

Je vous laisse découvrir la suite de cette histoire drôle, mignonne, émouvante et très bien dessinée. J'adore les graphismes de Kevin Tobidase. Ses personnages sont tous différents physiquement et mentalement et l'histoire du roturier non accepté dans la famille royale, bien qu'usée jusqu'à la corde, fonctionne très bien dans cette histoire. Kuma est vraiment trop chou. On regrette juste un peu le manque de développement de Hachi par rapport à Kuma. 

 

 

On passe ensuite à une histoire plus courte s'attachant à Mitsuro et Suzume.

 

On découvre un Mitsuro très terre à terre qui n'entend rien aux sentiments, au désir et encore moins à la passion. Tout est millimétré dans sa vie et rien ne dépasse. Une tornade rousse va venir tout dévaster sur son passage et remettre en question tous les fondements de sa vie.

 

Suzume est le fils unique d'un clan yakuza aussi important que les Hachi. Il est également le fiancé qui avait été choisi pour Hachi pour un mariage arrangé afin d'unir les deux clans.

Devant la résistance de Hachi et Kuma et l'impossibilité de les séparer, Mitsuro se voit contraint d'aller présenter ses excuses à Suzume et d'annuler les fiancailles.

Au grand bonheur de Suzume qui est amoureux de Mitsuro depuis qu'il est enfant.

Pour pardonner "l'affront", Mitsuro se fait kidnapper par Suzume et emmener seul avec lui dans un endroit totalement isolé du monde. Malheureusement pour lui, il se retrouve en chaleur, Suzume l'ayant kidnappé sans son sac où se trouve ses injections.Personne ne savait que Mitsuro est un oméga tant il a de la prestance et du charisme.

 

 

Comment va s'en sortir Mitsuro? Un nouveau couple va t'il se former? On découvre un Suzume avec un mental à toute épreuve malgré son jeune âge et son air enfantin et fragile.

 

En bref, Abarenbo Honey est un super manga avec une histoire mignonne, mais pleine de sexe, on est dans un omegaverse quand même!, des personnages attachants et une fin qui fait du bien au coeur. Un concentré de bonne humeur à lire absolument.